Toulouse: un futur désert médical ?

16.04.2016

L'Ordre des médecins, l'URPS et la ville de Toulouse sonnent l'alarme sur le manque de relève des médecins généralistes à Toulouse. 59% des MG ont aujourd'hui plus de 55 ans et seuls 9,5% ont moins de 40 ans, note  Le Quotidien du Médecin. Une tendance que l'on retrouve d'ailleurs à l'échelle régionale. Le Gers serait le département le plus impacté, avec une perte de 8,5% des médecins d'ici à 2020, alors que sa population devrait augmenter de 7,2%. "Dans dix ans, à ce rythme, si l'on ne réagit pas, on aura un vrai problème de désert médical à Toulouse, alors que ce phénomène ne concernait il y a quelques années que des départements ruraux de Midi-Pyrénées", s'alarme le Dr Jean Thévenot, président du conseil de l'Ordre des médecins de Haute-Garonne. Un problème qui est d'ailleurs déjà installé: "Il ne se passe pas une semaine sans que je reçoive des appels ou des courriers de confrères en exercice à Toulouse, qui ne parviennent pas à trouver d'associés, ou préfèrent carrément dévisser leur plaque pour passer au salariat".

Please reload

© 2019 - Dr Raphaël Elfassi - Dr Michel Desmaizières           Mentions légales